Source: Interreg

«Construire et acheter de manière écologique»

Le GVV (l’Union administrative municipale) a pris part à la promotion de l’UE du projet inter-régional. Il a été impulsé par l’association environnementale de Voralberg et a inclus dès le début les 96 communes et municipalités de la région autrichienne de Voralberg. L’objectif du projet était de rassembler le potentiel, le savoir-faire et les compétences de toutes ces communes pour créer un réseau d’échange de ressources, générer une synergie et arriver à développer ces communes en améliorant leurs compétences.

 

Ont été définis les objectifs suivants.

  1. Développer des certifications écologiques grâce à la coopération entre les villes pour évaluer le management de la construction ou l’achat. Un maximum de villes doit concentrer son potentiel au réseau qui peut lui apporter les bénéfices suivants :
  • Un échange d’état des connaissances : par exemple des savoirs faires dans le domaine de la construction écologique ou dans celui du processus d’approvisionnement, pour qu’il soit responsable tant à travers ses fonctionnaires qu’à travers ses services.
  • En allouant des ressources pour aider à planifier, à construire ou à reconstruire les infrastructures publiques en les basant sur des critères écologiques.
  • En proposant une assistance pour approvisionner en biens et en services le secteur des bureaux.

2. Réduire la complexité et les couts en organisant un appel d’offre et en faisant un classement des contrats à travers des procédures électroniques et un système de données pour optimiser les projets de construction. Tout ceci est nécessaire car donner la priorité à l’aspect écologique augmenterait sinon les couts et la complexité des procédures.

  • Des instruments qui permettent à leur utilisateur de proposer ou d’offrir une évaluation grâce à une plateforme spécifique ont été développés. Cela a permis de réduire le temps nécessaire à cette procédure et de faciliter la poursuite de l’objectif environnemental
  • Le développement de Öfboxm (la base de données) a été continu et a suscité l’intérêt des parties prenantes (de par son évaluation environnementale) et d’une partie des acteurs des projets de construction. Le projet au départ avait été pensé pour aider les architectes et les propriétaires d’immeubles à respecter un certain standard environnemental en recevant en contrepartie une aide financière du gouvernement du Voralberg.
  1. En unifiant différents standards environnementaux pour les infrastructures publiques dans le but d’homogénéiser aussi les évaluations environnementales des produits de la construction ;
  • Comme les standards écologiques et énergétiques n’ont pas encore été appliqués au moment de la construction ou la reconstruction des édifices publics, ils sont de ce fait aujourd’hui encore assez différents. De fait il est très facile de se tromper pendan la phase de planification ou de construction. Cela encourage donc à penser que l’unification des standards aiderait à faire prendre conscience et faire converger le secteur public et l’industrie privé du bâtiment de l’intérêt d’axer leurs standards vers un aspect plus écologique de la construction.

 

Ces institutions suivantes ont pris part à ce projet

  • Town Constance, main office and department of construction
  • Environmental Assosication Vorarlberg
  • Town Ravensburg, main office
  • Town Bad Säckingen
  • GVV (municipal administration union) Donaueschingen
  • Environmental Specialist Agency, St.Gallen
  • Energy-Institute Vorarlberg
  • EZA Allgäu

 

Durée du projet

Le projet a commencé en avril 2005 et s’est achevé en 2008.

Projet modèle de jardin d’enfants St. Silvester :

Dans le cadre du projet, les critères écologiques devaient être appliqués dans la pratique à deux projets modèles concrets. Outre un bâtiment dans le Vorarlberg, le nouveau jardin d’enfants St. Silvester à Hüfingen-Sumpfohren a été choisi.

Le jardin d’enfants a été construit en tant que maison passive et couvre le reste des besoins en énergie grâce à une pompe à chaleur eau-sol. Tous les matériaux de construction ont été sélectionnés selon les critères développés, les produits contenant des substances nocives ont été systématiquement évités.

Le projet a été présenté dans le magazine communautaire du Bade-Wurtemberg : KiTa Sumpfohren

Ce projet a été soumis au concours “Kommunaler Klimaschutz” du ministère fédéral de l’Environnement en 2013 et y a remporté un prix : Link

Cette page contient également un lien vers une vidéo qui a été tournée pendant la compétition.

Print Friendly, PDF & Email